TRAVELERS – LES VOYAGEURS DU TEMPS

J’ai décidé en ce début de semaine de faire un petit top 5 des séries SFF 2016 que j’ai préféré.

EN NUMÉRO 5

On commence donc par Travelers (les voyageurs du temps en français) produit par Netflix et Showcase (une chaîne de télévision canadienne). La série, créée par Brad Wrigth qui n’est autre que le père de Stargate SG1 la porte des étoiles, comporte 12 épisodes pour la saison 1; la saison 2 démarrera cette année.

travelers

Au programme de cette série menée par l’acteur Eric McCormack (Will de Will & Grace) : voyages dans le temps, technologies futuristes dans un scénario mêlant action et romance. Ça tient la route et ça tient en haleine au fil des épisodes. On en redemande ! L’humanité sera-t-elle sauvée une énième fois de sa propre folie !

travelers 2

P.S. : cette fois-ci pour voyager d’une époque à une autre, pas question de trous de ver ou de vaisseaux spécialement conçus mais un moyen de locomotion légèrement irréversible où internet tient une place importante dans le processus. Vous êtes curieux ? Allez voir au moins le premier épisode !

MISSION ANTARCTIQUE

A l’heure du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, le dernier continent vierge de la planète se découvre peu à peu de son épais manteau blanc.

Peut-être révélera-t-il les vestiges d’une antique civilisation et bouleversera nos livres d’Histoire ? En tout cas, c’est ce qu’espèrent les partisans de la théorie de Charles Hapgood qui pense que l’Atlantide ne serait rien d’autre que… le Pôle Sud.

Pour info, ce cher Hapgood a théorisé le glissement de la croûte terrestre dans un livre préfacé par Albert Einstein, mais c’est une autre histoire (enfin les deux histoires sont un peu lié quand même).

Si vous voulez en savoir plus, regardez donc le film catastrophe de Roland Emmerich : 2012.

Revenons à nos blancs moutons : Absurde donc que cette théorie d’Hapgood. M’enfin, pourquoi pas après tout. On en découvre tous les jours.

D’autres n’ont pas attendu que le continent glacé soit nu pour y apercevoir des pyramides de la même configuration que celle de Gizeh en Egypte (euh, ce n’est pas juste une montagne photoshopée ???).

Ce continent mystérieux, très peu exploré depuis sa découverte au XVIIIe siècle, est une mine d’or pour l’imaginaire SF et fantastique (STARGATE SG-1, ALIEN VS PREDATOR, X-FILES LE FILM FIGHT THE FUTURE …) et fait l’objet de nombreux fantasmes (dans la ligne de mire de la théorie du complot, les derniers nazis y seraient réfugié, on y observerait comme partout ailleurs des OVNIS, mais surtout il y aurait une ouverture vers le monde de la Terre Creuse !).

X-Files le film
Alien VS Predator
Avant-poste des Anciens (Stargate-SG1)

Mais au fait, sommes-nous certains que ce continent ait été découvert il y a seulement 2 siècles ? A en croire les cartes de Piri Reis et d’Orontius Finaeus (XV-XVIe siècle), la connaissance de l’existence d’un continent plus au sud de l’Afrique serait bien plus ancienne. Info ou intox ?

Carte de Piri Reis (1513)
Carte d’Orontius  Finaeus (1531)

Bref, l’Antarctique n’arrête pas de nous faire rêver, même s’il y fait un froid à y perdre un pied. 🙂

Tschuss !

SPECIAL COP 21 (30 nov 2015 – 11 déc 2015)

Afficher l'image d'origineLa COP21, la 21e Conférence des Parties qui réunit toutes les nations désireuses de changer le climat (vers le refroidissent n’est-ce pas, et non pas le réchauffement), nous embête un peu, nous les parisiens, parce qu’on ne supporte pas que notre trafic routier soit perturbé.

Oui, mais il faut bien se rendre compte que cette rencontre au sommet va bien au-delà de nos petites personnes, qu’elle est pour le bien commun mondial (et ne concerne pas que nous, petits bipèdes à gros cerveau) et qu’elle prépare, s’il n’est pas trop tard et si tout le monde veut bien faire l’effort, un monde pas trop infernal pour nos descendants.

Alors, on entend parfois, souvent même, des gens qui disent que ces rencontres ne servent strictement à rien, que les accords signés n’ont strictement aucun impact. Pas si sûr… peut-être… mais on ne peut pas nier que cela éveille les consciences et qu’en matière d’énergie, chaque jour des efforts considérables sont faits.

L’écologie est l’un des domaines qui est exploré par l’imaginaire et donc la science-fiction, mais je n’ai pas réussi à trouver un seul film où il n’était pas déjà trop tard : LOST IN SPACE de 1998 (que je n’ai pas aimé) il était déjà trop tard et il fallait déjà se préparer à migrer vers un autre monde, WATERWORLD (très bon film de 1995) il est déjà trop tard également, toutes les terres sont immergées et on ne doute pas que c’est à cause du réchauffement climatique; dans l’épisode 5 de la saison 1 de STARGATE SG-1 l’atmosphère est totalement polluée et corrosive et la population est réfugiée derrière un dôme; dans ELYSIUM (2013), l’élite s’est carrément installée dans une station orbitale à l’abri du dépérissement de la mère planète.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Bon, bien-sûr, il doit exister, y compris dans la littérature SF, des tas et des tas de contre-exemples de mondes où la prise de conscience de l’humanité est suffisamment précoce pour que les humains soient sauvés de leur propre folie ! Je pense notamment aux civilisations humaines très avancées, qui ont conquis l’espace sans délaisser la mère-planète (ex STAR TREK) où l’on suppose qu’ils ont su surmonter cette crise écologique majeure.

Afficher l'image d'origine
Londres dans Star Trek Into Darkness (from latavernedutroll.wordpress.com )

Je fais partie je pense de la première génération à qui l’on a fait prendre conscience des dangers de l’industrialisation à outrance et de la nécessité de protéger notre environnement. Grâce au CLUB DOROTHEE (oui, oui le Club Do lol) ou à des dessins animés comme le CAPTAIN PLANET (bien avant Sauron et ses anneaux, il y a eu le capitaine Planète et ses 5 anneaux pour lutter contre la pollution terrorriste).

Afficher l'image d'origine

Alors on espère ne pas finir comme dans WATER WORLD mais plus comme dans STAR TREK sans l’aide du CAPTAIN PLANET mais tous ensemble et avec des rencontres au sommet comme la COP 21 à Paris.

http://www.cop21.gouv.fr/

Afficher l'image d'origine

V (LES VISITEURS) LA SERIE

Afficher l'image d'origine

Je l’avais fait et je l’ai fait. Le coup de coeur du jour: V les Visiteurs. A ne pas confondre avec le film français LES VISITEURS (avec Christian CLAVIER et Jean RENO) ou V for VENDETTA (des frères Wachowski et avec Nathalie PORTMAN) sont également de belles œuvres mais qui ne sont pas du tout du même délire.

Alors les visiteurs, pour ceux qui ne connaissent pas ou ne se rappellent pas, c’est une joyeuse bande d’extra-terrestres d’apparence humaine qui débarque sur terre de manière spectaculaire à bord de vaisseaux immenses qui survolent les principales villes de la planète et avec apparemment des intentions pacifiques (presque humanitaire).

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais attention (spolier), à ne pas s’y tromper, ces extra-terrestres n’ont d’humain que l’apparence et tiennent plus du reptile (on se rappellera des scènes cocasses où la commandante Diana dévore des souris vivantes ou de leur horrible peau verte écailleuse sous leur fausse peau humaine); mais surtout, vous l’avez surement compris, la majorité d’entre-eux sont méchants, machiavéliques et prêts à tout pour gouverner la Terre et ses habitants.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais les braves humains que nous sommes ne nous laissons pas faire et une résistance se met en place un peu partout dans le monde pour bouter hors de nos frontières terrestres par tous les moyens l’envahisseur et faire payer cher aux collabos humains.

Il y a d’ailleurs une dédicace ou un hommage aux résistants de toutes les guerres et de tous temps dans les premiers épisodes.

V reprends les codes des nazis et de la guerre de l’information au cours de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide (uniformes, sigles, drapeaux, concepts, drapeaux, la cinquième colonne…). J’aurai du garder cet article pour l’armistice du 8 mai 1945, je trouverai bien autre chose le jour J…

Afficher l'image d'origine

Il y a aussi une touche de fantastique romantique avec l’enfant stellaire, mi-humaine, mi-visiteur,.. mais je n’en dirai pas plus.

L’ancienne version est indéniablement meilleure que la nouvelle (avec Anna alias Morena BACCARIN, Adria dans Stargate) même si elle avait quelques atouts qui n’ont malheureusement pas rassemblé le plus grand nombre.

Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans Stargate
Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans V la nouvelle génération

La morale de tout cela: au moins, on ne tombera pas dans le panneau si l’on se fait visiter. 😉

THE STRAIN – la série

The-Strain

Qui connait The Strain, la nouvelle série de Guillermo del Toro et Chuck Hogan ?

En fait, elle n’est plus si nouvelle que cela puisque la saison 2 est en cours de diffusion aux US et sur canal +.

Initialement sous forme de roman (trilogie), elle aurait trouvé peu d’écho pour une adaptation télévisée. Qu’à cela ne tienne, ce n’est sans compter sur la ténacité et la perspicacité de notre ami Guillermo, et sa super série a pu atterrir sur nos petits écrans. Super ? Que dis-je, géniallissime, grandiose, merveilleux, incroyable… Bon, j’exagère mais pas tant que cela. ça n’est évidemment que mon humble avis, mais cette série déchire !

Pourquoi ? Et puis de quoi ça parle d’abord ? (je ne vous spoilerai pas promis).

De vampire. Quoi ? Encore une énième série de vampires qui veulent s’en prendre à nos pauvres petites gorges, vous me direz. Très peu pour vous donc.

Oui, vous avez raison, sauf que là, on parle du maître del Toro qui a sa propre vision de ladite célèbre créature nocture, qu’il y mèle une bonne dose de science (fiction), avec des personnages marquants et attachants, des effets spéciaux et non-spéciaux (marque de fabrique de G. del Toro) qui peuvent rapidement vous filer la nausée (oui c’est un compliment), un scénario qui tient bien évidemment la route. Et on y croit, on ne s’en lasse pas et on n’en redemande !

Tout ce que j’espère, c’est que la saison 2 sera aussi excellente que la saison 1. Mais attention, âme sensible s’abstenir…

Pour les fans du genre, vous retrouverez David Bradley alias Argus Rusard dans Harry Potter, le compagnon de Frodon dans LOTR, Sean Astin et pour les inconditionnels de Stargate SG-1 vous reconnaîtrez surement Lord Zipacna de son vrai nom Kevin Durand qui était aussi dans la série Dark Angel sous la forme d’un homme génétiquement modifié avec de l’ADN de chien (que du beau monde donc).

THE STRAIN
THE STRAIN « The Box » — Episode 2 (Airs Sunday, July 20, 10:00 pm e/p) — Pictured: Kevin Durand as Vasily Fet — CR: Michael Gibson/FX

The Strain - Sean Astin David-Bradley-on-The-Strain_event_main

Et vous, qu’en pensez-vous ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19545925&cserie=11467.html