3% (la série)

EN NUMERO 1 – MEDAILLE D’OR

368745

En numéro 1, ne ressemblant à aucune autre série du moment, 3%, mini-série dystopique d’anticipation brésilienne proposée par Netflix a fait la prouesse de plaire dans un grand nombre de pays en étant non-américaine.

Dans un monde dominé par la pauvreté et la précarité, chaque année, après l’âge fatidique, des jeunes sont invités à passer différentes épreuves pour jauger leurs aptitudes physiques, intellectuelles et émotionnelles et juger ainsi s’ils sont dignes de rejoindre « l’autre côté » riche et prospère. Seuls 3% seront retenus et ce sera leur seule chance de toute leur vie de quitter l’extrême misère du monde. Imaginez-vous dans un Escape Game parfois mortel où seule une poignée est sélectionnée pour gagner à euromillions ! Une poignée vraiment prête à tout et à tous les sacrifices.

Souvent comparée à la saga Hunger Games sur le net, je pense que les deux œuvres n’ont absolument rien à voir l’une de l’autre. De très bonne qualité, alliant rebondissement et réflexion sur soi-même et sur la société, on peut se surprendre parfois à vouloir faire partie de ces 3%, au détriment de son intégrité morale.

Une saison 2 avait été confirmée l’an dernier pour cette année 2017, mais on reste dans l’attente fébrile d’une date fixée. Affaire à suivre de très près !

62f12a060e9f53a7cf18089b11bc46d8673f3e7f

 

 

THE CHILDHOOD’S END – LES ENFANTS D’ICARE

EN NUMERO 2 – MEDAILLE D’ARGENT

childhood ends

J’ai longtemps hésité qui mettre à la deuxième et première place et finalement la médaille d’argent revient à la mini-série the Childhood’s End, tirée du roman éponyme du célébrissime Arthur C. Clarke (les Enfants d’Icare en français).

les enfants d'icare

– Félicitation à Sci-fi au passage, une fois n’est pas coutume –

L’adaptation télévisuelle du roman est bien entendue en-dessous de l’essence première de laquelle elle est née mais a été suffisamment frappante et rodée pour m’avoir donné envie de lire le roman.

Qui ne rêve pas d’un monde dénué de guerres, de crimes, de maladies… ? Et si cela était possible par l’intervention quasi-surnaturelle d’êtres extraterrestres à la technologie quasiment mystique ? Gratuitement ? Pas si sûr. Voici le thème sur lequel nous emmène ce petit bijou mêlant optimisme clarkien, sciences et occultisme.

A ne pas rater, à voir, à revoir et surtout à lire !

jl0799-1992

STRANGER THINGS

EN NUMÉRO 3 – MÉDAILLE DE BRONZE

stranger things

Retour dans le passé proche, ambiance 80’s dans une petite ville américaine, les héros vont devoir faire face à de mystérieuses disparitions. On a tout de même un peu l’impression de revoir les Goonies en version amélioré tant l’ambiance 80’s est réussie.

Sur un fond fantastique, Stranger Things est bien une série de science-fiction qui traite de mondes parallèles, de monstres, d’expériences scientifiques mais aussi de capacités extra-sensorielles.

Netflix ne chôme pas et sait mettre en avant des séries SFF de qualité qui nous scotchent à l’écran (contrairement à Sci-fi).

stranger things 2

Cette magnifique série, qui fait quasiment l’unanimité parmi mes amis et ceux qui l’ont visionnée, signe le grand retour de Winona Ryder qui est plus qu’excellente et convaincante dans son rôle de mère célibataire totalement désespérée.

Fort heureusement et pour notre plus grand plaisir, une deuxième saison est prévue. On l’attend avec impatience !

saison 2

EXTANT

EN NUMÉRO 4

Intelligence artificielle, robotique avancée, invasion extraterrestre souterraine… c’est ce que nous propose grosso modo la série coproduite par Steven Spielberg : Extant.

extant

Outre le fait qu’elle ait à l’une de ses manettes l’un des maîtres de l’imaginaire hollywoodien, la série est portée par la sublime Halle Berry, mais aussi Jeffrey Dean Morgan (Grey Anatomy entre autres), Goran Višnjić (Urgence). Ce casting de luxe n’est vraiment pas là pour compenser le scénario qui, bien qu’il ait l’air bateau, est plus qu’à la hauteur sur les deux saisons diffusées.

Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous presse d’aller y jeter un œil, ne serait-ce que pour voir les performances de la belle Halle 🙂

TRAVELERS – LES VOYAGEURS DU TEMPS

J’ai décidé en ce début de semaine de faire un petit top 5 des séries SFF 2016 que j’ai préféré.

EN NUMÉRO 5

On commence donc par Travelers (les voyageurs du temps en français) produit par Netflix et Showcase (une chaîne de télévision canadienne). La série, créée par Brad Wrigth qui n’est autre que le père de Stargate SG1 la porte des étoiles, comporte 12 épisodes pour la saison 1; la saison 2 démarrera cette année.

travelers

Au programme de cette série menée par l’acteur Eric McCormack (Will de Will & Grace) : voyages dans le temps, technologies futuristes dans un scénario mêlant action et romance. Ça tient la route et ça tient en haleine au fil des épisodes. On en redemande ! L’humanité sera-t-elle sauvée une énième fois de sa propre folie !

travelers 2

P.S. : cette fois-ci pour voyager d’une époque à une autre, pas question de trous de ver ou de vaisseaux spécialement conçus mais un moyen de locomotion légèrement irréversible où internet tient une place importante dans le processus. Vous êtes curieux ? Allez voir au moins le premier épisode !

THE WHISPERS

Il n’est plus à démontrer que Spielberg (Steven pour les intimes) est un producteur et réalisateur hors-pairs. Rien que son nom à l’affiche d’un film ou d’une série éveille la curiosité et donne envie de voir ce qui a été fait. Parfois, c’est très bon (la plupart du temps d’ailleurs) et parfois, ça fait un flop comme Terra Nova (que j’ai bien aimé par contre).

528808

C’est ce qui m’a amené à regarder la série de 6TER « Whispers ». J’ai accroché dès le pilote et je dois dire que depuis je n’ai loupé aucun épisode que je regarde avec assiduité toutes les semaines.

Je ne rentre pas dans les détails mais enfants et amis invisibles ne font pas bon ménage, surtout quand la sécurité du monde (des Etats-Unis) est en jeu ; (je verrai les bambins d’un autre œil maintenant…)

the-whispers-abc-saison-1-episode-2-episode

X-FILES (SAISON 10)

Il y a de nombreuses séries, arrêtées prématurément ou non, qu’on souhaiterait revoir à l’écran avec une ou plusieurs nouvelles saisons. J’avoue que pour ma part X-files en faisait partie, avec le secret espoir que le succès soit toujours au RDV, mais j’ai été déçu 😦 .

The-X-Files1

Le coup de cœur est bien pour X-Files les anciennes saisons et non pas pour la nouvelle saison. En dehors du fait que l’un des deux acteurs a pris un sacré coup de vieux (je ne balancerai pas qui, faudra aller voir par vous-même ^^), les scénarios des épisodes (pour le moment) ne tiennent absolument pas la route, à tel point que je ne pourrais même pas vous raconter ce qui s’est passé dans les premiers épisodes (enfin un p’tit peu si, mais je le ferai pas).

avatar_x-files

Mais bon, comme on le dit si souvent : «  il faut laisser du temps au temps » et peut-être retrouvera-t-on le frisson des origines de la série. La vérité est ailleurs, c’est sûr et certain !

PS : c’est pour quand la nouvelle saison de Dark Angel ou Buffy… (oups ce n’est pas du fantastique ça Buffy ???)  🙂

V (LES VISITEURS) LA SERIE

Afficher l'image d'origine

Je l’avais fait et je l’ai fait. Le coup de coeur du jour: V les Visiteurs. A ne pas confondre avec le film français LES VISITEURS (avec Christian CLAVIER et Jean RENO) ou V for VENDETTA (des frères Wachowski et avec Nathalie PORTMAN) sont également de belles œuvres mais qui ne sont pas du tout du même délire.

Alors les visiteurs, pour ceux qui ne connaissent pas ou ne se rappellent pas, c’est une joyeuse bande d’extra-terrestres d’apparence humaine qui débarque sur terre de manière spectaculaire à bord de vaisseaux immenses qui survolent les principales villes de la planète et avec apparemment des intentions pacifiques (presque humanitaire).

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais attention (spolier), à ne pas s’y tromper, ces extra-terrestres n’ont d’humain que l’apparence et tiennent plus du reptile (on se rappellera des scènes cocasses où la commandante Diana dévore des souris vivantes ou de leur horrible peau verte écailleuse sous leur fausse peau humaine); mais surtout, vous l’avez surement compris, la majorité d’entre-eux sont méchants, machiavéliques et prêts à tout pour gouverner la Terre et ses habitants.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais les braves humains que nous sommes ne nous laissons pas faire et une résistance se met en place un peu partout dans le monde pour bouter hors de nos frontières terrestres par tous les moyens l’envahisseur et faire payer cher aux collabos humains.

Il y a d’ailleurs une dédicace ou un hommage aux résistants de toutes les guerres et de tous temps dans les premiers épisodes.

V reprends les codes des nazis et de la guerre de l’information au cours de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide (uniformes, sigles, drapeaux, concepts, drapeaux, la cinquième colonne…). J’aurai du garder cet article pour l’armistice du 8 mai 1945, je trouverai bien autre chose le jour J…

Afficher l'image d'origine

Il y a aussi une touche de fantastique romantique avec l’enfant stellaire, mi-humaine, mi-visiteur,.. mais je n’en dirai pas plus.

L’ancienne version est indéniablement meilleure que la nouvelle (avec Anna alias Morena BACCARIN, Adria dans Stargate) même si elle avait quelques atouts qui n’ont malheureusement pas rassemblé le plus grand nombre.

Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans Stargate
Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans V la nouvelle génération

La morale de tout cela: au moins, on ne tombera pas dans le panneau si l’on se fait visiter. 😉

ALIEN NATION, FUTUR IMMEDIAT (LOS ANGELES 1991)

Il existe un film génialissime qui a été décliné en série et en film télévisée et qui est tombé à mon grand dam dans l’oubli total. ALIEN NATION est un chef d’œuvre de science-fiction au même titre que BABYLON 5, ou encore mieux V (les visiteurs) (l’ancienne génération bien évidemment) dont je ferai sûrement prochainement un article « coup de cœur ».

Je n’ai encore jamais rencontré (bon je suis jeune encore) parmi mes amis, famille ou nouvelles connaissance, quelqu’un qui connaisse de près ou de loin ALIEN NATION. Même parmi les fans de SF. (S’il vous plait, ceux qui connaissent, levez la main, je me sentirai moins seul !)

Et pourtant, il y a tous les ingrédients d’un bon film (ou série) de SF : une fiction qui tient la route, de la science futuriste et de l’exobiologie. Quoi demander de plus ? On s’attache aux personnages, on vit leur joie, leur déception, on comprend la discrimination dont ils sont victimes et on est révolté. On en vient à vouloir, en tout cas c’est mon cas, qu’un vaisseau d’extraterrestres d’esclaves s’échoue sur Terre pour découvrir ces êtres étranges qui boivent du lait caillé comme si c’était de l’alcool, ces êtres étranges qui ont deux cœurs, ont une force surhumaine, ou qui craignent mortellement le contact de l’eau de mer.

Il aborde les thèmes de l’intégration, des couples mixtes, du racisme… et pourtant ces nouveaux arrivants (les newcomers comme ils sont appelés dans la version original) ne sont pas si différents de nous, au-delà de leur aspect biologique et physiologique (imaginez, les mâles portent la grossesse les derniers mois, un peu comme les hippocampes). Certains sont bons, d’autres mauvais, les adolescents traversent leur crise habituel, certains deviennent médecins alors que d’autres sont condamnés à se prostituer dans les bas quartiers de L.A.

Alors surtout, si vous avez l’occasion de voir ALIEN NATION, dites m’en des nouvelles. Je ne doute absolument pas que vous tombiez fan. Et je vous rassure, même si ça date de la fin des années 80, ça a très bien vieillit et tous les thèmes sont pile dans l’actualité.

Alors série club ou RTL9, remettez la saga, ça nous manque !

THE STRAIN – la série

The-Strain

Qui connait The Strain, la nouvelle série de Guillermo del Toro et Chuck Hogan ?

En fait, elle n’est plus si nouvelle que cela puisque la saison 2 est en cours de diffusion aux US et sur canal +.

Initialement sous forme de roman (trilogie), elle aurait trouvé peu d’écho pour une adaptation télévisée. Qu’à cela ne tienne, ce n’est sans compter sur la ténacité et la perspicacité de notre ami Guillermo, et sa super série a pu atterrir sur nos petits écrans. Super ? Que dis-je, géniallissime, grandiose, merveilleux, incroyable… Bon, j’exagère mais pas tant que cela. ça n’est évidemment que mon humble avis, mais cette série déchire !

Pourquoi ? Et puis de quoi ça parle d’abord ? (je ne vous spoilerai pas promis).

De vampire. Quoi ? Encore une énième série de vampires qui veulent s’en prendre à nos pauvres petites gorges, vous me direz. Très peu pour vous donc.

Oui, vous avez raison, sauf que là, on parle du maître del Toro qui a sa propre vision de ladite célèbre créature nocture, qu’il y mèle une bonne dose de science (fiction), avec des personnages marquants et attachants, des effets spéciaux et non-spéciaux (marque de fabrique de G. del Toro) qui peuvent rapidement vous filer la nausée (oui c’est un compliment), un scénario qui tient bien évidemment la route. Et on y croit, on ne s’en lasse pas et on n’en redemande !

Tout ce que j’espère, c’est que la saison 2 sera aussi excellente que la saison 1. Mais attention, âme sensible s’abstenir…

Pour les fans du genre, vous retrouverez David Bradley alias Argus Rusard dans Harry Potter, le compagnon de Frodon dans LOTR, Sean Astin et pour les inconditionnels de Stargate SG-1 vous reconnaîtrez surement Lord Zipacna de son vrai nom Kevin Durand qui était aussi dans la série Dark Angel sous la forme d’un homme génétiquement modifié avec de l’ADN de chien (que du beau monde donc).

THE STRAIN
THE STRAIN « The Box » — Episode 2 (Airs Sunday, July 20, 10:00 pm e/p) — Pictured: Kevin Durand as Vasily Fet — CR: Michael Gibson/FX

The Strain - Sean Astin David-Bradley-on-The-Strain_event_main

Et vous, qu’en pensez-vous ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19545925&cserie=11467.html