MISSION ANTARCTIQUE

A l’heure du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, le dernier continent vierge de la planète se découvre peu à peu de son épais manteau blanc.

Peut-être révélera-t-il les vestiges d’une antique civilisation et bouleversera nos livres d’Histoire ? En tout cas, c’est ce qu’espèrent les partisans de la théorie de Charles Hapgood qui pense que l’Atlantide ne serait rien d’autre que… le Pôle Sud.

Pour info, ce cher Hapgood a théorisé le glissement de la croûte terrestre dans un livre préfacé par Albert Einstein, mais c’est une autre histoire (enfin les deux histoires sont un peu lié quand même).

Si vous voulez en savoir plus, regardez donc le film catastrophe de Roland Emmerich : 2012.

Revenons à nos blancs moutons : Absurde donc que cette théorie d’Hapgood. M’enfin, pourquoi pas après tout. On en découvre tous les jours.

D’autres n’ont pas attendu que le continent glacé soit nu pour y apercevoir des pyramides de la même configuration que celle de Gizeh en Egypte (euh, ce n’est pas juste une montagne photoshopée ???).

Ce continent mystérieux, très peu exploré depuis sa découverte au XVIIIe siècle, est une mine d’or pour l’imaginaire SF et fantastique (STARGATE SG-1, ALIEN VS PREDATOR, X-FILES LE FILM FIGHT THE FUTURE …) et fait l’objet de nombreux fantasmes (dans la ligne de mire de la théorie du complot, les derniers nazis y seraient réfugié, on y observerait comme partout ailleurs des OVNIS, mais surtout il y aurait une ouverture vers le monde de la Terre Creuse !).

X-Files le film
Alien VS Predator
Avant-poste des Anciens (Stargate-SG1)

Mais au fait, sommes-nous certains que ce continent ait été découvert il y a seulement 2 siècles ? A en croire les cartes de Piri Reis et d’Orontius Finaeus (XV-XVIe siècle), la connaissance de l’existence d’un continent plus au sud de l’Afrique serait bien plus ancienne. Info ou intox ?

Carte de Piri Reis (1513)
Carte d’Orontius  Finaeus (1531)

Bref, l’Antarctique n’arrête pas de nous faire rêver, même s’il y fait un froid à y perdre un pied. 🙂

Tschuss !

LES ANUNNAKIS

Dans notre réalité, les ANUNNAKIS sont les divinités des civilisations de la Mésopotamie (entre 4000  ans avant notre ère et le premier siècle – vérifiez quand même !). Souvent dénoncés par les NEO-EVHEMERISTES comme étant des extra-terrestres venus sur Terre parce qu’ils auraient été en manque d’or sur leur planète NIBIRU et mis en scène dans la célèbre émission « Alien Theory », dans la réalité de la conspiration des colombes, leur identité n’est pas si lointaine de la vision néo-évhémériste:

Ils sont les grands adversaires des Orixans dans cette Théomachie, et ont l’air d’être plutôt en passe de gagner la guerre.

On en reparlera un peu plus pour en savoir d’avantage sur leur biologie, physiologie et métabolisme.

Affaire à suivre…

DÉFINITION: Si les évhéméristes pensent que les anciens dieux sont des personnages réels qui ont été idéalisé et divinisé après leur mort, les néo-évhéméristes pensent que les dieux sont des personnages « extra-terrestres » qui ont été divinisé par nos ancêtres parce qu’ils ne comprenaient pas la technologie de ces dernies qu’ils prenaient pour de la magie.

LES OBEDIENTS MECANIQUES (OU LE PEUPLE DES MACHINES)

http://www.lescurieuses.net/2014/11/intelligence-artificielle-doit-on-la-craindre-ou-laccelerer/

OBEDIENT MECANIQUE est le nom générique pour toutes les formes de vie intelligente artificielle qui évoluaient au côté des formes de vie intelligentes organiques à l’époque de l’empire d’Elium.

Bien qu’extrêmement avancés technologiquement, les orixans ne sont pas les créateurs des Obédients mécaniques. Ils ont été conçus par une espèce plus évoluée encore, antérieure à leur civilisation et qui avaient déjà disparu mystérieusement avant l’apogée d’Elium.

Les obédients mécaniques sont les antagonistes de la première théomachie qui opposait vie organique contre machines. Elle s’est soldée par la victoire des Orixans et le début de leur ascension et l’asservissement des obédients parqués à des fonctions telles que l’exploitation des mines d’astéroïdes (trop dangereuses pour des formes de vie organique), des fonctions ouvrières, domestiques …

Ces fonctions contrastaient avec l’extrême sophistication et complexité de leurs systèmes et organisations :

Afficher l'image d'origine

Tous les obédients mécaniques quelques soient leur forme ont un cerveau positronique : ce sont des ordinateurs quantiques à système ternaire dont les processeurs sont en carbonado (une forme de diamant qui rend les processeurs beaucoup plus rapides, beaucoup plus performants, plus résistants à la chaleur… que nos processeurs en silicium). Les circuits nerveux sont associés à des fibres optiques améliorées. Le squelette, l’armature et le revêtement sont fait en métamatériaux polymorphes semi-métalliques.et chacun sont munis d’une pile atomique ou à combustible selon la classe.

Si tous les obédients mécaniques ont une volonté propre et éprouvent des émotions et des sentiments, ils obéissent tous à l’obédient mécanique père qui possède un code source principal (dont la modification à permis leur asservissement).

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine
TERMINATOR
Afficher l'image d'origine
LE ROBOT NAO (existe pour de vrai)
Afficher l'image d'origine
THE BICENTENNIAL MAN
Afficher l'image d'origine
ROBOCOP
Afficher l'image d'origine
I ROBOT

LE SYSTEME GAHINORE-VEDRONA-MIZELIS

Il y a plus de 73 500 ans, les Orixans et les Humains sont installés sur Terre (Gahinore) mais aussi sur Mars (Mizélis) et sur Vénus (Védrona), intégrées au vaste empire transdimensionnel d’Elium.

Les trois planètes habitées bénéficient d’une faune et d’une flore bien spécifique à chacune et elles interagissent par des échanges commerciaux intenses.

TERRE ET MARS TERRAFORMEE
La Terre et Mars terraformée
Eon's World 2.0 - Archive eonscomic.kitmyth.net
Vénus terraformée

Cependant, les sols et les sous-sols de ces dernières ne sont quasiment pas exploités : les ressources minières proviennent essentiellement de l’exploitation des mines des astéroïdes de la ceinture du même nom par les obédients mécaniques miniers.

Les ressources alimentaires proviennent principalement de fermes spatiales orbitant autour des planètes. Tous ces dispositifs visent à préserver l’état naturel de l’environnement de ces trois planètes qui sont déjà densément peuplés.

www.orionpx.fr
Exploitation minière d’un astéroïde
mars-one.fr
Ferme spatiale

Aussi, même les cités orixanes sont construites de telles manières à ce qu’elles soient assimilées au paysage et peuvent léviter à quelques kilomètres au-dessus de la surface.

Acheron - Cité volante - JeuxOnLine www.jeuxonline.info
Cité volante

Mars ou Mizélis a une spécificité : de petite taille et en bordure lointaine de la zone Goldilocks (zone habitable), elle est trop froide et son attraction n’est pas suffisante pour maintenir une pression atmosphérique suffisante et donc de l’eau à l’état liquide. Les Orixans ont donc construits dans les sous-sols de la planète un dispositif sophistiqué qui génère de la gravitation artificielle (les centrales gravitogènes) et rend la planète aussi lourde que la Terre et Vénus. Ces centrales produisent également un champ magnétique qui protègent l’atmosphère des vents solaires.

Quant à Vénus (Védrona), elle n’est pas la planète infernale que nous connaissons aujourd’hui mais est une parfaite jumelle de la Terre à l’époque des dinosaures avec son satellite Cythérokin (plus petite que la Lune).

La présence orixane est présente jusqu’à Saturne ou un vaisseau-cargo filtre l’atmosphère de la planète pour raffiner l’hélium 3 (élément indispensable pour la fusion nucléaire et donc source d’énergie « renouvelable »).

The mysterious hexagon of Saturn

L’ESPÈCE HUMAINE

Plaque d'or embarqué dans les sondes Voyager
Plaque d’or embarqué dans les sondes Voyager

L’espèce humaine, cette merveilleuse machine biologique dont l’esprit ne trouve aucun autre équivalent (jusqu’à preuve du contraire) sur Terre. Notre espèce est si Fantastique (fantastique aussi) que des milliards d’entre nous disent que nous sommes faits à l’image… de Dieu !

La création d'Adam - Chapelle Sixtine - par Michel-Ange
La création d’Adam – Chapelle Sixtine – par Michel-Ange

Si l’humain est fait à l’image de son créateur, alors les espèces intelligentes de science-fiction que nous créons par notre imagination fertile sont faits à notre image.

Alors suffirait-il de regarder ceux que nous avons engendrés par l’esprit pour contempler non pas la face de Dieu mais au moins la copie de son image ?

Après tout, parmi cette engeance abondante, beaucoup s’avèrent être plus puissantes que les Hommes, plus résistantes, plus habiles, plus intelligente et plus sages aussi… (ou carrément diabolique, je vous l’accorde).

Est-ce une projection de notre part divine ou une projection de nos idéaux ou autres fantasmes ? Peu importe la réponse car tous autant que nous sommes, nous aimerions tellement que cette engeance fantastique et quasiment sans faiblesse soit l’étape suivante de notre évolution. Nous sommes insatisfaits de ce que nous sommes et de notre condition. On s’identifie aisément aux héros mais encore bien mieux si ce sont des super-héros (toujours prêt à sauver l’humanité d’elle-même).

Oui, nous devrions vouloir nous améliorer mais pas changer de condition, car après tout, nous sommes des créateurs en puissance nous aussi, à notre niveau.

bebe-2787_w1020h450c1

SCIENCE-FICTION #SF

 

Quand je dis SF, à mon grand désespoir, peu de personnes comprennent. Lorsque je rectifie par Science-fiction, ça va beaucoup mieux.

Mais il y a souvent confusion. Il ne faut pas, en effet, la confondre avec la Fantasy ou le Fantastique même si tous les trois obligent le lecteur (et le spectateur) à faire preuve d’ouverture d’esprit et d’imagination particulière pour se projeter avec aise dans le monde surréaliste qu’on lui propose.

Qu’est-ce qui les différencient donc ?

Si je me concentre bien fort pour me rappeler mes cours de français qui faisaient référence à ces genres littéraires et cinématographiques, je dirai que le Fantastique se caractérise par la brusque irruption d’événements surnaturels dans un décor réaliste identique à celui dans lequel nous vivons. A ce titre, les films d’horreurs sont Fantastique (mais pas fantastiques, vous me direz, pour les moins courageux d’entre nous). Lisez le Horla de Maupassant, c’est du Fantastique (horreur quand même).

La Fantasy fait intervenir, quant à elle, la magie dans un monde souvent proche de l’époque médiévale occidentale et de son bestiaire fantastique (sorcières, elfes, dragons, licornes et autres créatures magiques).

La SF dans tout cela ?

Eh bien, elle explore notre monde tel qu’il pourrait évoluer dans le futur, tel qu’il aurait pu être si un événement du passé est modifié ou rajouté, tel qu’il peut l’être dans une réalité alternative (monde parallèle).

Aussi, les auteurs de Science-fiction, qui sont forcément des mordus de sciences (ou s’y intéressent fortement), se plaisent à détailler, parfois à l’extrême (j’espère que ce n’est pas mon cas ^^) tous les aspects techniques des théories et technologies présentées.

Normalement, la SF ne devrait jamais faire intervenir la magie comme la Fantasy car tout est explicable par des théorèmes, postulats et démonstrations scientifiques; et elle ne devrait jamais faire intervenir non plus l’étonnement des protagonistes face au futurisme (comme pourrait le faire le Fantastique).

Malheureusement (ou heureusement), rien n’est jamais ni tout blanc, ni tout noir, et moi-même je fais intervenir à petites doses magie et étonnement dans la Conspiration des Colombes. C’est vrai, je vous l’accorde, je ne suis pas puriste, juste biologiste.

La S.F. est mon coup de cœur N°1

240_F_142458396_JqIKzv7MalfEQ7oXPbJ8cNdJJHiJPGgZ

 

THEOMACHIE

http://indiaopines.com/ghatotkacha-warrior-kurukshetra-war/

La THEOMACHIE (issue du grec qui signifie « combat contre les dieux« ) ou plutôt devrais-je dire les THEOMACHIES sont des guerres totales et globales.

A l’instar des guerres mythologiques tel que la Titanomachie ou le Mahabharatales puissances mises en jeu sont si cataclysmiques qu’elles paraissent à nos yeux de simples humains être le déchirement des cieux. Les armes utilisées sont si puissantes et destructrices qu’elles perturbent l’ordre du cosmos (vaporisation de planètes, dislocation d’étoiles…).

Les théomachies sont totales car toutes les ressources disponibles sont mises à contribution pour le soutien de l’effort de guerre et l’anéantissement des ennemis. Toute l’économie est dirigée dans ce seul et même but. L’énergie, les matières premières et les industries pour les transformer, les technologies pour améliorer ce qui a été transformé, les services (santé, éducation…), tout doit servir l’idéologie pour gagner la théomachie par la destruction pure et simple de l’autre.

Les théomachies ont une autre particularité: en plus d’être totale, elles sont globales au point que les lignes de front peuvent être distantes de plusieurs centaines de milliers de parsecs. Elles ne sont donc pas planétaires (mondiales) ou interplanétaires mais galactiques voire inter-dimensionnelles.

Les nations et peuples belligérants, hautement avancés technologiquement, se livrent des batailles si agressives et acharnées qu’au moins l’un d’entre eux succombe à l’extinction avant la fin des hostilités.

Il y a eu 3 théomachies, la dernière a eu lieu il y a 73 500 ans. Peut-être que le signal Enigma annonce l’aube d’une 4e ?

Mass Effect 3 – Bataille Spatiale Finale (VF)

LES ORIXANS

Que savons-nous exactement des ORIXANS ?

Pictures With All The Orishas | Orishas Poster Photograph by James C Lewis - Yoruba African Orishas ...:

Bien peu de choses en réalité. Peut-être que leur existence passée est à rapprocher des Orixas (ou Orishas), les divinités de la mythologie et des croyances des anciens habitants de l’actuel Nigéria (Togo et Bénin), croyances qui se sont répandues dans le nouveau monde avec l’arrivée des esclaves (le candomblé en Amérique du Sud, le vaudou à Haïti…).

Quoi qu’il en soit, cette race humaine, car il s’agit bien d’humains (et non de dieux et déesses), ont créé une super-civilisation hyper-avancée technologiquement, s’étendant à travers plusieurs galaxies du multivers, il y a plus de 73 500 ans.

Comment est-ce possible, me direz-vous, alors même que les recherches archéologiques démontrent que notre humanité émergeait à peine des grottes à cette époque.

Eh bien, ça ne devient plus impossible si cette race humaine hyper-évoluée avait débarqué d’une réalité alternative dans lequel la chronologie de leur histoire est légèrement décalé par rapport à l’autre (disons d’un bon millions d’année ou peut-être moins) leur laissant le temps d’atteindre ce niveau.

Mais au fait, si ce sont des humains, pourquoi semble-t-il si différents de nous ? Plus grands, plus forts, plus résistants, lumineux… La clé ? la technologie. L’ingénierie génétique et biologique leur étaient manifestement d’une simplicité infantile. Tout comme bien d’autres choses qui nous paraissent impensable aujourd’hui, théorique ou balbutiant (je pense à la physique en particulier).

Les ORIXANS sont donc ces anciens dieux, Asgardiens, Olympiens, divinités de l’Antique Egypte et l’Antique Chine en passant par celles des amérindiens.

Je répondrais donc à la question « que savons-nous exactement des Orixans » par:

vous en saurez plus en lisant les prochains chapitres !

Bonne lecture ^^

http://www.futura-sciences.com1024 × 768Recherche par image La galaxie d’Andromède. Il s’agit de la galaxie la plus proche

ONIROSCOPE

Oniroscope, tu dis ? Jamais entendu parler. Tu voulais écrire magnétoscope, non ? Ou stéthoscope, peut-être ? Non, vraiment ! Oniroscope !

Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce nom barbare ? Il provient de deux noms grecs oniros et skopos qui veut dire « observer les rêves ».

dream-catcher-2-1223109

L’usage des oniroscopes est assez répandu dans LCDC et parfois de manière détournée ou malhonnête.

Ce sont des ordinateurs quantiques complexes qui utilisent à la place d’une interface graphique (écran) le monde imaginaire des rêves généré par le cerveau du ou des utilisateurs auquel il est branché.

Ils ont été inventés au départ dans un but bien précis : afin que les puissants puissent se retrouver en rêve collectif et discuter d’affaires politiques et financières secrètes sans craindre d’être espionnés. Mais il a rapidement eu d’autres applications, en psychiatrie notamment.

Il a plusieurs fonctions :

Deux fonctions basiques (utilisées pour le loisir ou par les psychiatres en psychanalyse):

  • Lecture des rêves
  • Enregistrement des rêves (les onirographes)

Une fonction intermédiaire :

Création de rêves aléatoires ou thématiques (base onirographique artificielle) dans lesquels plusieurs personnes peuvent se retrouver.

Par exemple, les onirographes linguistiques permettent d’apprendre une langue en quelques jours en rêvant, en immergeant l’utilisateur dans la langue proposée (fonction oniropédique qui permet d’apprendre en dormant).

Une fonction avancée accessible uniquement par ceux qui maitrisent parfaitement les rêves lucides :

Elle permet à ces personnes appelées oniroducteur de créer des rêves conscients à partir de souvenirs (fictif ou non). Cela devient une autre manière de raconter une histoire.

Il existe différents modèles dont le plus ancien est un simple icosaèdre (unité centrale) associé à des casques à visières qui permettent la connexion à l’encéphale.

Comme tous les ordinateurs, ils peuvent être en réseau et comme tout réseau, s’il n’est pas sécurisé, il peut être piraté.