TOUS SUR ORBITE (welcome aboard)

J’ai toujours rêvé de monter à bord d’un vaisseau spatial et de sillonner le cosmos en observant les astres et autres phénomènes astronomiques.

Mais apparemment, nous le faisons déjà tous et tous les jours !

Bienvenu à bord du vaisseau planète Terre

Ainsi commence (si je me souviens bien) les épisodes de la série documentaire  TOUS SUR ORBITE (avec sa si belle musique de générique).

Chaque épisode nous fait voyager dans le ciel nocturne de l’hémisphère nord et nous explique tous les phénomènes observables et les connaissances actuelles en planétologie et cosmologie.

Je ne me lasse pas de regarder. Merci France 5 pour ce beau documentaire digne de la BBC.

Pour les fans d’astronomie, n’hésitez pas…

BON VOYAGE 🙂

V (LES VISITEURS) LA SERIE

Afficher l'image d'origine

Je l’avais fait et je l’ai fait. Le coup de coeur du jour: V les Visiteurs. A ne pas confondre avec le film français LES VISITEURS (avec Christian CLAVIER et Jean RENO) ou V for VENDETTA (des frères Wachowski et avec Nathalie PORTMAN) sont également de belles œuvres mais qui ne sont pas du tout du même délire.

Alors les visiteurs, pour ceux qui ne connaissent pas ou ne se rappellent pas, c’est une joyeuse bande d’extra-terrestres d’apparence humaine qui débarque sur terre de manière spectaculaire à bord de vaisseaux immenses qui survolent les principales villes de la planète et avec apparemment des intentions pacifiques (presque humanitaire).

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais attention (spolier), à ne pas s’y tromper, ces extra-terrestres n’ont d’humain que l’apparence et tiennent plus du reptile (on se rappellera des scènes cocasses où la commandante Diana dévore des souris vivantes ou de leur horrible peau verte écailleuse sous leur fausse peau humaine); mais surtout, vous l’avez surement compris, la majorité d’entre-eux sont méchants, machiavéliques et prêts à tout pour gouverner la Terre et ses habitants.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Mais les braves humains que nous sommes ne nous laissons pas faire et une résistance se met en place un peu partout dans le monde pour bouter hors de nos frontières terrestres par tous les moyens l’envahisseur et faire payer cher aux collabos humains.

Il y a d’ailleurs une dédicace ou un hommage aux résistants de toutes les guerres et de tous temps dans les premiers épisodes.

V reprends les codes des nazis et de la guerre de l’information au cours de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide (uniformes, sigles, drapeaux, concepts, drapeaux, la cinquième colonne…). J’aurai du garder cet article pour l’armistice du 8 mai 1945, je trouverai bien autre chose le jour J…

Afficher l'image d'origine

Il y a aussi une touche de fantastique romantique avec l’enfant stellaire, mi-humaine, mi-visiteur,.. mais je n’en dirai pas plus.

L’ancienne version est indéniablement meilleure que la nouvelle (avec Anna alias Morena BACCARIN, Adria dans Stargate) même si elle avait quelques atouts qui n’ont malheureusement pas rassemblé le plus grand nombre.

Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans Stargate
Afficher l'image d'origine
Morena Baccarin dans V la nouvelle génération

La morale de tout cela: au moins, on ne tombera pas dans le panneau si l’on se fait visiter. 😉

SPECIAL HALLOWEEN (two weeks later)

Afficher l'image d'origine

Il y a 11 jours, c’était la Toussaint & Halloween, la fête des morts. J’ai eu un mal fou à trouver un lien en science-fiction et paranormal qui ne soit pas Fantastique et qui soit en même temps un coup de cœur.

Deux semaines plus tard, j’ai fini par me rappeler d’un film d’animation américano-japonais que j’avais vu, très SF, mais paranormal quand même que j’avais adoré : FINAL FANTASY, LES CREATURES DE L’ESPRIT (2001) ; et d’un film américain SF-horreur/frisson : L’EVENT HORIZON, LE VAISSEAU DE L’AU-DELA (1997) qui est pas mal dans le genre (bien que cela ait été un flop commercial).

D’habitude le thème des fantômes et des esprits tombent sous la coupe du fantastique, mais étant donné que les deux histoires se passent dans le futur avec un recours à des technologies très avancées que nous n’avons pas encore réalisé, je peux dire sans me tromper que c’est de la SF (je crois ^^).

Le film d’animation raconte donc l’histoire d’une jeune femme qui se bat (pour sauver la planète évidemment) contre de mystérieux fantômes qui ont envahi la planète et qui ne sont rien d’autre qu’une forme de vie non-organique différente de la nôtre (les règles de la SF sont donc bien respecté, ouf).

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=26885.html

Afficher l'image d'origine

Quant au film, l’EVENT HORIZON (l’horizon des événements, limite autour d’un trou noir au-delà duquel on ne peut plus rebrousser chemin pour tomber inéluctablement dans le puit sans fond) raconte le sauvetage d’un vaisseau perdu qui tourne au cauchemar. La limite entre la SF et le fantastique est là un peu plus ténu étant donné que les protagonistes de l’histoire eux-mêmes sont consternés par la tournure des événements.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=17491.html

Afficher l'image d'origine

Je suis d’accord, j’aurais pu mettre ALIEN, PREDATOR… et j’en passe.

JOYEUX HALLOWEEN EN RETARD ! dixit le chat

WP_20151024_016

SEUL SUR MARS (THE MARTIAN)

Afficher l'image d'origine

Après Robinson Crusoé sur Mars (1964), Planète Rouge et Mission to Mars (2000) et j’en passe, la planète rouge, notre voisine, ne cesse de fasciner les auteurs et les cinéastes. Dernier né en date: Seul sur Mars réalisé par l’inimitable Ridley Scott (Alien) et basé sur le roman d’Andy Weir.

Qu’est-ce que j’ai aimé? Quasiment tout. C’est de la SF réaliste qui pourrait vraiment se réaliser d’ici quelques années. On a tous les ingrédients de la pré-colonisation martiale:

  • le vol habité sur plusieurs mois
  • l’agriculture en dehors de la Terre
  • l’utilisation des robots et autres engins laissés lors des précédentes mission
  • l’intervention de la Chine, puissance spatiale montante

Et bien-sûr, comme les américains savent si bien le faire, l’art de la mise en scène, les photographies splendides. On se met à la place de Matt Damon et on se met parfois à croire que nous sommes en direct (en tout cas, moi, j’y ai parfois cru – je suis bon spectateur -).

La morale de cette histoire: je ne serai pas parmi les premiers colons de cette planète, je préfère l’imaginer les pieds sur ma bonne vieille Terre.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19555821&cfilm=221524.html 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

LES UTOPIALES 2015

utopiales

Voici 3 jours que je n’ai rien posté sur le blog…mais j’avais une excellente raison. Laquelle ? Non, je ne me tournais pas que les pouces. Sans vous racontez ma vie, j’ai fait un petit tour à Nantes ce weekend pour les UTOPIALES, le festival international de Science-Fiction, qui serait la messe des fanas du genre.

Je ne me considère pas si novice dans le « milieu » mais je ne connaissais pas du tout cette manifestation, ni même entendu parler.

Je ne regrette absolument pas d’y être allé, ça a été génial. J’ai appris et vu des choses intéressantes. Je pense que j’y retournerai l’année prochaine (ne serait-ce que pour profiter à nouveau de la belle ville de Nantes et de ses habitants).

Il y a eu au programme des projections de films de SF et de documentaires sur le genre, des expos (Manchu en particulier – je mettrai des photos sur le facebook du blog), des ateliers (construction de vaisseaux spatiaux Lego, programmation de l’androïde Nao…), des séances de dédicaces (ce serait bien d’y être en tant qu’auteur ^^) et bien-sûr des conférences et tables rondes toutes vraiment intéressantes.

Ce que j’ai préféré: une table ronde traitant des « exoplanètes » dans la vie réelle et dans les films SF ou encore un vieux film de 1964: Les premiers hommes dans la Lune de Nathan Juran (adapté du livre de Wells, on y retrouve le professeur Cavor et sa célèbre cavorite).

Si vous y étiez, qu’en avez-vous pensé ?

STAR WARS – LE REVEIL DE LA FORCE

http://marvelll.fr/semaine-marvelll-2014-s52-bonne-annee-2015/star-wars-7-the-force-awakens-poster-by-rampantimaginationa/
Fan art pour le film Star Wars 7: Le Réveil de la Force réalisé par J.J. Abrams, d’après un scénario de Lawrence Kasdan, avec Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill, Anthony Daniels, Kenny Baker, Peter Mayhew, Oscar Isaac, Adam Driver, Domhnall Gleeson, Daisy Ridley, John Boyega et Andy Serkis.

Oui ! Je réponds un grand OUI ! J’avoue tout, j’étais obligé d’avoir un coup de cœur pour le prochain Star Wars. Peut-être pas pour le film que je n’ai pas encore vu (sortie nationale en France le 18 décembre 2015) mais au moins pour le dernier teaser.

En tant que fan de SF, il était évident que je ne pouvais plus faire semblant plus longtemps d’ignorer le prochain volet de la saga du space opera le plus célèbre de l’histoire du cinéma. C’est une saga sans précédent qui réussit à attirer les non-adeptes du genre et à fédérer autant de génération en même temps (le premier Star Wars – Un Nouvel Espoir est sorti en 1977, il y a donc 38 ans !).

Aussi, je souhaite tirer mon chapeau (ou lever mon verre) à Disney qui est, semble-t-il, parvenu à relever le défi de la continuité des six premiers épisodes (un grand merci au Jedi Georges Lucas), en innovant la saga tout en respectant l’esprit. Mais surtout, sans tomber dans les travers du « trop beau, trop gentil » de la marque aux grandes oreilles.

Je n’ai qu’une chose à dire pour terminer: rendez-vous dans les salles obscures à partir du 18 décembre 2015 pour retrouver Chewie, revoir les vols du Faucon Millenium et découvrir les nouveaux protagonistes de la Force et de son Côté Obscur.

Patient donc, je serai !

Que la force soit avec vous !

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19558260&cfilm=215097.html

 

article: Star Wars le Jour J

article: Star Wars (après la sortie)

ALIEN NATION, FUTUR IMMEDIAT (LOS ANGELES 1991)

Il existe un film génialissime qui a été décliné en série et en film télévisée et qui est tombé à mon grand dam dans l’oubli total. ALIEN NATION est un chef d’œuvre de science-fiction au même titre que BABYLON 5, ou encore mieux V (les visiteurs) (l’ancienne génération bien évidemment) dont je ferai sûrement prochainement un article « coup de cœur ».

Je n’ai encore jamais rencontré (bon je suis jeune encore) parmi mes amis, famille ou nouvelles connaissance, quelqu’un qui connaisse de près ou de loin ALIEN NATION. Même parmi les fans de SF. (S’il vous plait, ceux qui connaissent, levez la main, je me sentirai moins seul !)

Et pourtant, il y a tous les ingrédients d’un bon film (ou série) de SF : une fiction qui tient la route, de la science futuriste et de l’exobiologie. Quoi demander de plus ? On s’attache aux personnages, on vit leur joie, leur déception, on comprend la discrimination dont ils sont victimes et on est révolté. On en vient à vouloir, en tout cas c’est mon cas, qu’un vaisseau d’extraterrestres d’esclaves s’échoue sur Terre pour découvrir ces êtres étranges qui boivent du lait caillé comme si c’était de l’alcool, ces êtres étranges qui ont deux cœurs, ont une force surhumaine, ou qui craignent mortellement le contact de l’eau de mer.

Il aborde les thèmes de l’intégration, des couples mixtes, du racisme… et pourtant ces nouveaux arrivants (les newcomers comme ils sont appelés dans la version original) ne sont pas si différents de nous, au-delà de leur aspect biologique et physiologique (imaginez, les mâles portent la grossesse les derniers mois, un peu comme les hippocampes). Certains sont bons, d’autres mauvais, les adolescents traversent leur crise habituel, certains deviennent médecins alors que d’autres sont condamnés à se prostituer dans les bas quartiers de L.A.

Alors surtout, si vous avez l’occasion de voir ALIEN NATION, dites m’en des nouvelles. Je ne doute absolument pas que vous tombiez fan. Et je vous rassure, même si ça date de la fin des années 80, ça a très bien vieillit et tous les thèmes sont pile dans l’actualité.

Alors série club ou RTL9, remettez la saga, ça nous manque !

PROTEO FORCE 10

 

Vous aimez les bonnes BD ? Vous êtes fan de science-fiction ? Vous êtes avide de connaissances scientifiques ? Alors Proteo Force 10 est fait pour vous !

C’est mon coup de cœur depuis l’enfance. J’ai lu presque tous les volumes et appris beaucoup de choses en lisant cette encyclopédie ludique.

Je n’ai jamais compris pourquoi il n’y avait jamais eu d’adaptation ni en dessin animé, ni en film. Si le cinéma français veut faire un blockbuster SF à l’américaine à partir d’une BD bien française, c’est le moment de sauter sur l’occasion. Avis aux réalisateurs (je pense à Leterrier ou Besson… par exemple…s’il me lise…ahahahah).

Alors qui est ce Proteo Force 10 ?

Proteo

c’est l’histoire d’un professeur de génie qui crée un androïde qui s’est fait posséder par le dieu polymorphe Protée dont le pouvoir est de se transformer à volonté en ce qu’il veut, capacité que Protéo a bien évidemment hérité, pourvu qu’il voit la personne ou l’objet qu’il veut copier au moins une fois.

PlancheA_41827

On suit donc les aventures fantastiques de Protéo et de ses compagnons, à travers l’espace, sur terre, dans l’infiniment petit… On voyage dans pratiquement tous les domaines de la science: de l’astronomie à la médecine en passant par l’informatique et j’en passe.

proteo_medecine_99

Il ne vous reste plus qu’à vous procurer le premier tome pour vous laissez embarquer et me dire ce que vous en pensez.

Bonne lecture ! 🙂

q550

 

LE LABYRINTHE (THE MAZE RUNNER) – le film

l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-649221

La semaine dernière est sorti au cinéma le deuxième volet de « Labyrinthe » (the Maze Runner), intitulé la Terre Brûlée. C’était l’occasion de regarder le premier de la série sur canal et de décider si ça valait la peine de dépenser quelques euros pour aller voir la suite au cinéma.

Eh bien, j’ai été surpris. Agréablement surpris même ! Le film, tiré d’un roman à succès écrit par James Dashner, n’a décidément rien inventé mais la revisite du thème du labyrinthe et du minotaure est très réussie. Le blockbuster dystopique pour teenager n’a pas volé son succès, en tout cas le premier épisode.

Il nous fait poser beaucoup de question, le scénario nous amène là où l’on ne s’attend pas et le jeu de l’acteur Dylan O’Brien (alias Stiles Stilinsky dans Teen Wolf la série) n’est vraiment pas trop mal.

« TEEN WOLF » SEASON 3 – starring Tyler Posey, Dylan O’Brien, Crystal Reed, Holland Roden, Linden Ashby, JR Bourne, Charie Carver, Max Carver, Daniel Sharman

Je valide et j’attends les suites avec impatience !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19547208&cfilm=188550.html

THE STRAIN – la série

The-Strain

Qui connait The Strain, la nouvelle série de Guillermo del Toro et Chuck Hogan ?

En fait, elle n’est plus si nouvelle que cela puisque la saison 2 est en cours de diffusion aux US et sur canal +.

Initialement sous forme de roman (trilogie), elle aurait trouvé peu d’écho pour une adaptation télévisée. Qu’à cela ne tienne, ce n’est sans compter sur la ténacité et la perspicacité de notre ami Guillermo, et sa super série a pu atterrir sur nos petits écrans. Super ? Que dis-je, géniallissime, grandiose, merveilleux, incroyable… Bon, j’exagère mais pas tant que cela. ça n’est évidemment que mon humble avis, mais cette série déchire !

Pourquoi ? Et puis de quoi ça parle d’abord ? (je ne vous spoilerai pas promis).

De vampire. Quoi ? Encore une énième série de vampires qui veulent s’en prendre à nos pauvres petites gorges, vous me direz. Très peu pour vous donc.

Oui, vous avez raison, sauf que là, on parle du maître del Toro qui a sa propre vision de ladite célèbre créature nocture, qu’il y mèle une bonne dose de science (fiction), avec des personnages marquants et attachants, des effets spéciaux et non-spéciaux (marque de fabrique de G. del Toro) qui peuvent rapidement vous filer la nausée (oui c’est un compliment), un scénario qui tient bien évidemment la route. Et on y croit, on ne s’en lasse pas et on n’en redemande !

Tout ce que j’espère, c’est que la saison 2 sera aussi excellente que la saison 1. Mais attention, âme sensible s’abstenir…

Pour les fans du genre, vous retrouverez David Bradley alias Argus Rusard dans Harry Potter, le compagnon de Frodon dans LOTR, Sean Astin et pour les inconditionnels de Stargate SG-1 vous reconnaîtrez surement Lord Zipacna de son vrai nom Kevin Durand qui était aussi dans la série Dark Angel sous la forme d’un homme génétiquement modifié avec de l’ADN de chien (que du beau monde donc).

THE STRAIN
THE STRAIN « The Box » — Episode 2 (Airs Sunday, July 20, 10:00 pm e/p) — Pictured: Kevin Durand as Vasily Fet — CR: Michael Gibson/FX

The Strain - Sean Astin David-Bradley-on-The-Strain_event_main

Et vous, qu’en pensez-vous ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19545925&cserie=11467.html