THE WHISPERS

Il n’est plus à démontrer que Spielberg (Steven pour les intimes) est un producteur et réalisateur hors-pairs. Rien que son nom à l’affiche d’un film ou d’une série éveille la curiosité et donne envie de voir ce qui a été fait. Parfois, c’est très bon (la plupart du temps d’ailleurs) et parfois, ça fait un flop comme Terra Nova (que j’ai bien aimé par contre).

528808

C’est ce qui m’a amené à regarder la série de 6TER « Whispers ». J’ai accroché dès le pilote et je dois dire que depuis je n’ai loupé aucun épisode que je regarde avec assiduité toutes les semaines.

Je ne rentre pas dans les détails mais enfants et amis invisibles ne font pas bon ménage, surtout quand la sécurité du monde (des Etats-Unis) est en jeu ; (je verrai les bambins d’un autre œil maintenant…)

the-whispers-abc-saison-1-episode-2-episode

X-FILES (SAISON 10)

Il y a de nombreuses séries, arrêtées prématurément ou non, qu’on souhaiterait revoir à l’écran avec une ou plusieurs nouvelles saisons. J’avoue que pour ma part X-files en faisait partie, avec le secret espoir que le succès soit toujours au RDV, mais j’ai été déçu 😦 .

The-X-Files1

Le coup de cœur est bien pour X-Files les anciennes saisons et non pas pour la nouvelle saison. En dehors du fait que l’un des deux acteurs a pris un sacré coup de vieux (je ne balancerai pas qui, faudra aller voir par vous-même ^^), les scénarios des épisodes (pour le moment) ne tiennent absolument pas la route, à tel point que je ne pourrais même pas vous raconter ce qui s’est passé dans les premiers épisodes (enfin un p’tit peu si, mais je le ferai pas).

avatar_x-files

Mais bon, comme on le dit si souvent : «  il faut laisser du temps au temps » et peut-être retrouvera-t-on le frisson des origines de la série. La vérité est ailleurs, c’est sûr et certain !

PS : c’est pour quand la nouvelle saison de Dark Angel ou Buffy… (oups ce n’est pas du fantastique ça Buffy ???)  🙂

DEADPOOL (LE FILM)

Me voici donc de retour après quelques mois d’absence 🙂

Il m’a fallu autant de temps pour me remettre de ces fêtes de fin d’années (bonne année 2016 à tous au fait, que vos vies soient remplies de livres et de films de SF à n’en plus soif).

Qu’est-ce qui m’a décidé à rejouer du clavier d’ordi ? Deadpool !

249124.jpg-r_215_290-f_jpg-q_x-xxyxx

Inconnu au bataillon parmi le panthéon des superhéros Marvel, légèrement dévoilé dans certains opus, il a finalement eu son propre film. Et le moins que l’on puisse dire : c’est qu’il déménage ! Le film est drôle, sort des chantiers battus (par Marvel) et fait passer les X-men pour des rigolos trop sérieux, qui ont besoin d’être un petit peu décoincé.

J’ai adoré, à voir entre pote ^^

deadpool1

STAR WARS 7 POST-VISIONNAGE

Voici mon dernier article SW de l’année:

J’ai donc vu le 7e épisode de la saga Star Wars hier. je n’ai voulu réagir à chaud comme je l’avais dit pour éviter de n’avoir à écrire que des onomatopée du genre: Woow, Ouiiiiiii, YiiiiiiiiAhhhhhh… !

Finalement, en laissant passer une journée, ce n’est pas plus mal, ça permet de faire mûrir un peu le sentiment. Mon verdict: il est pas trop mal (même si certains ont été déçu). C’est sûr, il y a toujours des choses qui auraient pu être mieux faites, il n’est pas parfait.

Il est dans la pure lignée des épisodes 4, 5 et 6 et il vaut mieux ne pas les avoir raté pour comprendre ce qui se passe dans le 7. Donc les non-initiés passez par la case départ, avant de vous jeter dans la force.

Je ne vous parlerai pas de ce qui m’a plus et de ce qui m’a le moins plus, car le risque de spoil est trop grand.

En tout cas, ceux qui ne sont pas encore aller le voir, allez-y car il en vaut la peine. J’attends bien entendu les suites avec impatience et les spin-off.

Que la force soit avec vous ! 🙂

STAR WARS – THE FORCE AWAKENS – SORTIE FRANCAISE 16/12/2015

DÉCOLLAGE IMMINENT POUR LE SYSTÈME CORUSCANT ! CAPITALE DE LA RÉPUBLIQUE

Vérification des sas opposés…

ATTACHEZ VOS CEINTURES ET VEILLEZ A RESPECTER TOUTES LES RÈGLES DE SÉCURITÉ INDIQUÉES SUR VOTRE PLAQUE D’EMBARQUEMENT.

POUR VOTRE SURVIE, N’APPROCHEZ AUCUN SITH DURANT VOTRE SÉJOUR ET NE VOUS AMUSEZ PAS A TROUBLER L’ÉQUILIBRE DE LA FORCE.

TOUS LES PASSAGERS MUNIS DE MIDI-CHLORIEN A PLUS DE 7% (TAUX SANGUIN) SONT PRIES DE SE DÉCLARER A LA DOUANE DES JEDIS DES NOTRE ARRIVÉE.

BON VOYAGE !

Départ pour l’inconnu dimanche 20 décembre à 13H !!!

Sans vous spoilez, vous aurez mes impressions à chaud 🙂

première sortie mondiale française pour info 😉 

X-MEN: APOCALYPSE

Juste un petit article avant d’aller au lit pour faire des rêves imaginaires à foison que j’oublierai presque entièrement au réveil:

Dans ma top liste des 4 films en saga (dans le désordre), il y a :

  • Harry Potter

harry-potter

 

  • Le Seigneur des Anneaux

Afficher l'image d'origine

  • Star Wars

Afficher l'image d'origine

  • et bien entendu… les X-Men !

Afficher l'image d'origine

Je peux les voir et les revoir sans me lasser, quasiment à l’infini et être toujours émerveillé.

Alors imaginez ma réaction lorsque j’ai vu le trailer du prochain X-Men… je vous laisse imaginer juste, il n’y aura pas de description 😉

Il est énorme, j’ai trop envie de le voir, de le vivre… je n’ai absolument rien d’autre à dire d’intéressant sur le sujet. C’est une vraie réaction de fan à froid ^^.

Pour jeter un oeil c’est par ici:

RDV le 18 mai 2016 (oui, c’est très loin !)

AKATSUKI LA SONDE JAPONAISE

Cela ne sera bientôt plus un secret que je préfère la planète Vénus à la planète Mars (ça vous avance beaucoup de le savoir, n’est-ce pas ?).

En lisant il y a quelques jours Sciences & Avenir, je suis tombé sur un petit article concernant une sonde japonaise du nom de AKATSUKI qui avait été perdu en 2010. Elle devait tourner autour de ma planète de prédilection mais s’est retrouvé à tourner autour du soleil.

Heureusement la JAXA, l’agence spatiale japonaise, a corrigé son erreur… lundi dernier.

On en saura peut-être plus ces prochains mois sur notre plus proche voisine.

Pour en savoir plus:

http://www.sciencesetavenir.fr/espace/exploration/20151209.OBS1060/la-sonde-spatiale-akatsuki-atteint-enfin-venus.html

Représentation numérique de la sonde japonaise Akatsuki en orbite autour de Vénus. ©Jaxa/ Akihiro Ikeshita
Représentation numérique de la sonde japonaise Akatsuki en orbite autour de Vénus. Jaxa / Akihiro Ikeshita. Crédit SCIENCES & AVENIR

 

 

MARVEL ou l’impossible destinée de la mutation génétique

On a tous envie d’être meilleur (meilleur que nous-même mais aussi meilleur que les autres). On a tous rêvé d’être un super-héros et Marvel en a une sacré-palette, des univers entiers et à foison, suffisamment pour qu’il y en ait au moins un qui nous correspondent et à qui l’on pourrait s’identifier aisément sans rougir.

Afficher l'image d'origine

Mais si dans l’imaginaire, dans nos esprits évasifs, tout est possible, dans la réalité, c’est une autre paire de manche. La plupart de ces êtres hors-du-commun tirent leurs capacités de mutations génétiques aléatoires et multiples ; qu’elles soient radio-induites directes (Hulk et les rayons gamma, les 4 Fantastiques et les radiations cosmiques), radio-induites indirectes (Spiderman et son araignée mutante), chimio-induites (Daredevil) ou naturelles (les X-Men).

Afficher l'image d'origine

Hélas, même si selon le dogme scientifique communément admis, la mutation génétique est le moteur de l’évolution et a transformé une simple bactérie en l’homme en quelques milliard d’années, la plupart du temps le résultat est une monstruosité qui ne survit pas, ni à l’intolérance ambiante, ni à son environnement.

Toutefois, dans certain cas, un avantage minime mais significatif peut être conféré et sélectionné par la pression de l’environnement, rendant l’individu et sa progéniture bénie mieux aptes à survivre que les autres ou plus fertiles que leurs congénères.

Sauf que dans un monde où l’Homme s’est presque libéré des contraintes de la Nature, les versions fantastiques des gènes ordinaires ne sont plus sélectionné, on serait déjà abouti : soit nous sommes dans un cul-de-sac de l’évolution… soit notre prochaine révolution est cybernétique…

Attendez, attendez, revenez… pas nécessairement, en tout cas pas exclusivement : Et si notre société remplaçait la nature. Et si la société dans Marvel était le terreau de la graine des super-mutations, conférant télépathie, télékinésie, vitesse, force, régénération cellulaire, contrôle du climat à ces individus devenus « héros » ou « vilain ». Des psycho-mutations sélectionnées et imposées par notre monde pollué, par le bombardement outrancier des publicités nous forçant à consommer, par un monde rongé par la misère et la famine invisible, gagné par le terrorisme et la terreur du bouleversement climatique…

Alors Marvel serait l’espoir et nous montrerait la voie !

Résistons et devenons des héros (avec ou sans mutation) 🙂

SPECIAL COP 21 (30 nov 2015 – 11 déc 2015)

Afficher l'image d'origineLa COP21, la 21e Conférence des Parties qui réunit toutes les nations désireuses de changer le climat (vers le refroidissent n’est-ce pas, et non pas le réchauffement), nous embête un peu, nous les parisiens, parce qu’on ne supporte pas que notre trafic routier soit perturbé.

Oui, mais il faut bien se rendre compte que cette rencontre au sommet va bien au-delà de nos petites personnes, qu’elle est pour le bien commun mondial (et ne concerne pas que nous, petits bipèdes à gros cerveau) et qu’elle prépare, s’il n’est pas trop tard et si tout le monde veut bien faire l’effort, un monde pas trop infernal pour nos descendants.

Alors, on entend parfois, souvent même, des gens qui disent que ces rencontres ne servent strictement à rien, que les accords signés n’ont strictement aucun impact. Pas si sûr… peut-être… mais on ne peut pas nier que cela éveille les consciences et qu’en matière d’énergie, chaque jour des efforts considérables sont faits.

L’écologie est l’un des domaines qui est exploré par l’imaginaire et donc la science-fiction, mais je n’ai pas réussi à trouver un seul film où il n’était pas déjà trop tard : LOST IN SPACE de 1998 (que je n’ai pas aimé) il était déjà trop tard et il fallait déjà se préparer à migrer vers un autre monde, WATERWORLD (très bon film de 1995) il est déjà trop tard également, toutes les terres sont immergées et on ne doute pas que c’est à cause du réchauffement climatique; dans l’épisode 5 de la saison 1 de STARGATE SG-1 l’atmosphère est totalement polluée et corrosive et la population est réfugiée derrière un dôme; dans ELYSIUM (2013), l’élite s’est carrément installée dans une station orbitale à l’abri du dépérissement de la mère planète.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Bon, bien-sûr, il doit exister, y compris dans la littérature SF, des tas et des tas de contre-exemples de mondes où la prise de conscience de l’humanité est suffisamment précoce pour que les humains soient sauvés de leur propre folie ! Je pense notamment aux civilisations humaines très avancées, qui ont conquis l’espace sans délaisser la mère-planète (ex STAR TREK) où l’on suppose qu’ils ont su surmonter cette crise écologique majeure.

Afficher l'image d'origine
Londres dans Star Trek Into Darkness (from latavernedutroll.wordpress.com )

Je fais partie je pense de la première génération à qui l’on a fait prendre conscience des dangers de l’industrialisation à outrance et de la nécessité de protéger notre environnement. Grâce au CLUB DOROTHEE (oui, oui le Club Do lol) ou à des dessins animés comme le CAPTAIN PLANET (bien avant Sauron et ses anneaux, il y a eu le capitaine Planète et ses 5 anneaux pour lutter contre la pollution terrorriste).

Afficher l'image d'origine

Alors on espère ne pas finir comme dans WATER WORLD mais plus comme dans STAR TREK sans l’aide du CAPTAIN PLANET mais tous ensemble et avec des rencontres au sommet comme la COP 21 à Paris.

http://www.cop21.gouv.fr/

Afficher l'image d'origine

ILIUM de DAN SIMMONS

Si l’on accepte le postulat de départ que chaque livre, chaque histoire que l’on se raconte ou que l’on imagine ne sont que le reflet de mondes parallèles infinis aussi réels que le nôtre que nous entrevoyons grâce à nos esprits fertiles,

alors il existe un monde où les créatures shakespeariennes cohabitent avec les dieux mythologiques et héros homériques, où ces derniers combattent des robots poètes et autres étrangetés de la SF, et où eux-mêmes sont aidés par des humains devenus oisifs et abrutis par une vie exclusivement remplie de loisir… et tout cela dans la normalité la plus totale.

Afficher l'image d'origine
l’auteur d’HYPERION, ENDYMION, ILIUM, OLYMPOS…

Et ce monde, c’est Dan Simmons qui l’a vu et qui le (d)écrit par son génie fantastique dans ILIUM. Une sorte d’Iliade futuriste qui n’a rien à envier à l’originale.

Afficher l'image d'origine

J’ai hâte de lire la suite: Olympos !

Afficher l'image d'origine